L’Inde est l’un des marchés émergents qui offrent les perspectives les plus prometteuses, tant d’un point de vue macroéconomique que dans la perspective d’une approche de placement ascendante.

La croissance devrait rebondir vigoureusement grâce au succès des efforts de vaccination du pays. Plus de la moitié de la population adulte étant doublement vaccinée, la réouverture de l’économie se poursuit. Les indicateurs économiques du début de 2022 dressent un tableau prometteur de l’évolution du pays. En avril, l’indice des directeurs d’achats (PMI) du secteur des services S&P Global India a signé son neuvième mois d’expansion consécutif. Par ailleurs, l’indice PMI manufacturier S&P Global India a témoigné d’une dixième hausse mensuelle de l’activité.

La Banque de réserve de l’Inde reste déterminée à soutenir la reprise économique. Ses principaux taux, comme le taux de mise en pension (qui sert de référence) et le taux de prise en pension, demeurent près des planchers records. La dynamique de l’inflation domestique permet à la banque centrale de maintenir des conditions monétaires accommodantes, alors que d’autres marchés émergents ont été forcés de relever leurs taux d’intérêt de manière significative. À 607 milliards de dollars, les réserves de change dépassent de 32 % leurs niveaux d’avant la pandémie. À l’aube d’un resserrement monétaire sur les marchés développés, ces réserves abondantes augurent bien pour la performance de la roupie par rapport aux autres monnaies.

À plus long terme, l’Inde doit ses perspectives économiques favorables en grande partie à l’ambitieux programme d’investissements publics baptisé « National Infrastructure Pipeline » (NIP). Ce programme de 1 500 milliards de dollars US, qui vise à doubler le montant des dépenses d’infrastructure au cours des cinq prochaines années, privilégie les investissements en immobilisations à long terme qui contribuent à la productivité. Plus de 70 % des fonds du NIP sont destinés à la modernisation du secteur énergétique de l’Inde ainsi que de ses routes, chemins de fer, ports et infrastructures urbaines. Le programme devrait stimuler l’activité de construction, d’ingénierie et de logistique à court terme tout en améliorant le potentiel de croissance à long terme du pays.

Le profil démographique de l’Inde contribue également à ces perspectives favorables. L’âge médian y est de moins de 30 ans, et plus de 700 millions d’Indiens appartiennent à la génération Y ou Z; le pays n’a donc pas encore atteint son pic démographique. La main-d’œuvre indienne, qui augmente au rythme d’un million de personnes par mois, devrait dépasser celle de la Chine d’ici 2027. Par ailleurs, la proportion de la population indienne en âge de travailler augmente, ce qui fait baisser le rapport entre le nombre des personnes à charge et celui des personnes d’âge actif, ce qui pourrait susciter une amélioration de la croissance potentielle et du revenu par habitant au cours des prochaines années.

L’Inde est bien positionnée pour faire partie des grandes économies à la croissance la plus rapide en 2022 et au-delà. À nos yeux, l’Inde recèle un grand nombre d’occasions de placement diversifiées qui devraient générer une valeur significative à moyen terme. En voici quelques exemples.

Power Grid Corp. of India

Power Grid est la plus grande société de transport d’énergie électrique en Inde. Elle exploite environ 90 % des réseaux interétatiques et interrégionaux et transporte plus de 40 % de l’électricité produite au pays.

La consommation d’électricité par habitant de l’Inde est une des plus faibles au monde, à 28% de celle de la Chine et 6% de celle des États-Unis. Le réseau de transport de Power Grid Corp. grandit d’environ 10 % par an, étendant le territoire desservi et augmentant la capacité des lignes existantes.

La société a entrepris plusieurs projets d’infrastructures importants, y compris la mise à niveau du réseau national et le projet de réseau intelligent visant à assurer une meilleure connectivité entre les régions et à faciliter un transport efficace et intelligent qui permettra une meilleure intégration des sources d’énergie renouvelables à l’avenir. Le gouvernement de l’Inde a annoncé un plan ambitieux visant à faire passer sa capacité électrique renouvelable actuelle de 87 gigawatts (GW), à 450 GW en 2030. La vision « Desert Power India – 2050 » projette la création d’un potentiel d’énergie renouvelable d’environ 300 GW, principalement par la production d’énergie solaire et éolienne dans les déserts du pays.

Par sa grande compétence et ses antécédents d’excellence opérationnelle, Power Grid est bien placée pour profiter de cette stratégie d’énergie renouvelable ambitieuse et de l’augmentation de la demande d’électricité en Inde. Nous prévoyons un taux de croissance de 5 % des revenus et un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 9 % du bénéfice par action (BPA) de Power Grid au cours des cinq prochaines années. La société affiche actuellement un ratio cours/bénéfice (C/B) de 10 et un ratio valeur d’entreprise/bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (VE/BAIIA) de 7 (selon les estimations de 2023), et offre un taux de dividende de 6,4 %.

Reliance Industries

Reliance Industries est l’une des plus grandes sociétés indiennes. Elle possède l’un des complexes de raffinage du pétrole les plus grands et les plus évolués au monde, en plus d’être le principal producteur pétrochimique du pays. Reliance Retail est le plus important détaillant indien, avec des revenus annualisés de presque 25 milliards de dollars. De son côté, la filiale de téléphonie mobile de la société, Jio, dessert 421 millions d’abonnés; elle a fait passer sa part du marché de 0 % en 2016 à 39 % en 2020 (au premier rang en Inde) en bâtissant un réseau de données 4G de très bonne qualité et en le mettant à la disposition du public au prix très concurrentiel d’environ 2 $ par mois par utilisateur.

Reliance s’est récemment lancée dans le marché en plein essor du commerce électronique, en s’associant avec des entreprises internationales comme Meta Platforms et Google pour bâtir le réseau de paiement numérique de l’Inde. En 2020, le taux de pénétration du commerce électronique n’atteignait qu’environ 5 % en Inde, comparativement à 15 % aux États-Unis et 45 % en Chine[1]. Le marché indien du commerce électronique devrait croître avec un TCAC de 27 % durant les cinq prochaines années, avec un taux de pénétration grimpant à 11 % en 2025. Récemment, Reliance a lancé JioMart, plateforme de commerce électronique d’alimentation et d’épicerie qui permet aux consommateurs indiens de faire l’épicerie en ligne. Reliance offrira aussi des services de soutien logistique et de satisfaction de la clientèle aux magasins utilisant cette plateforme.

Reliance a également signé des contrats de 80 milliards de dollars avec l’État du Gujarat, un des plus développés d’Inde, pour investir dans la construction de centrales à énergies renouvelables d’une capacité de 100 GW et d’un système de production d’hydrogène vert. Ces investissements visent à réduire à zéro les émissions nettes du Gujarat et à en faire une économie sans carbone sur une période de 10 à 15 ans.

Selon le consensus, les revenus devraient croître à un TCAC de 20% et le BPA à un TCAC de 25% au cours des quatre prochaines années. Le titre affiche des ratios C/B et VE/BAIIA raisonnables de 19,8 et 12,6 respectivement.

Gujarat State Petronet Limited (GSPL)

La société est le deuxième exploitant de pipelines de transport du gaz naturel en importance en Inde. Son réseau de 2 700 km couvre la plus grande partie de l’État du Gujarat, où se concentre 40 % de la consommation indienne de gaz naturel. De plus, GSPL détient une participation de 54 % dans Gujarat Gas, principale société de distribution du gaz naturel du Gujerat, dont le réseau de 170 000 km dessert 1,5 million de clients résidentiels, 13 000 clients commerciaux et 4 000 clients industriels. GSPL détient également 50 % d’une coentreprise qui possède deux pipelines à l’extérieur du Gujarat. Le gaz naturel est très peu utilisé en Inde, où il ne produit que 6 % de l’énergie contre une moyenne mondiale de 24 %.

GMR Infrastructure Limited

GMR le premier exploitant aéroportuaire privé de l’Inde et le deuxième du monde. La société gère neuf actifs aéroportuaires à différents stades d’avancement. Au cours de l’exercice 2020, ses aéroports ont accueilli 103 millions de passagers. Ensemble, les aéroports de Delhi, Hyderabad et Cebu avaient une capacité de 94 millions de passagers et une capacité supplémentaire en cours de développement de 87 millions. Les aéroports de GMR traitent 26 % du trafic de passagers en Inde. Les actifs réglementés sont exploités dans le cadre de contrats à coût majoré, qui présentent peu de risques. Le cadre actuel de gestion du trafic protège adéquatement les revenus réglementés contre les perturbations comme la COVID-19. Les pistes, bâtiments, infrastructures de traitement des bagages et de sécurité, systèmes de transit, etc. sont considérés comme des actifs réglementés. Les services aéroportuaires non réglementés comme la vente de marchandises hors taxes, la restauration, la publicité, etc. devraient procurer à la société des revenus accessoires à long terme grâce à l’augmentation des capacités d’accueil de passagers et de la hausse des dépenses des consommateurs indiens. De plus, la société possède plus de 2 500 hectares de terrains autour de ses aéroports, qu’elle aménage à des fins de location commerciale.

Les principaux marchés de la société dans le sud et le sud-est de l’Asie verront probablement leur trafic de passagers tripler voire quadrupler au cours des 20 prochaines années, en particulier en Inde. Cette hausse s’appuie sur une expansion de la classe moyenne, de forts taux de croissance du PIB et une expansion vigoureuse des flottes des compagnies à bas coûts. Les revenus et le BAIIA annualisés de la société dépasseront probablement leurs niveaux d’avant la COVID l’an prochain. Nous prévoyons un TCAC de 15 à 20 % des revenus, du bénéfice et des flux de trésorerie de GMR de l’exercice 2024 à l’exercice 2029.

Axis Bank

Axis Bank est la troisième plus grande banque indienne n’appartenant pas à l’État. Avec ses filiales, elle offre une gamme complète de services financiers à une clientèle de particuliers et d’entreprises. Elle sert plus de 27 millions de clients grâce à son réseau en pleine croissance de 4 700 succursales, 11 300 guichets automatiques et 86 000 employés.

L’Inde est un marché bancaire encore sous-exploité, avec un ratio de l’endettement des ménages par rapport au produit intérieur brut de seulement 55 %. Malgré une forte croissance qui devrait lui permettre d’atteindre un taux de pénétration comparable à celui des marchés développés (le ratio correspondant aux États-Unis est de 216 %), l’Inde reste à la traîne d’autres marchés émergents comme la Chine, où il est de 182 %.

Les banques appartenant au secteur privé comme Axis Bank profitent d’une autre tendance très favorable. Au cours de la période de cinq ans terminée en 2020, elles ont pris 15 % de part de marché aux banques appartenant à l’État. Les banques du secteur privé offrent un meilleur service, sont solidement capitalisées et ont de meilleures capacités de prise ferme que leurs homologues appartenant à l’État; celles-ci détiennent encore 60 % du marché, ce qui représente une occasion de croissance significative.

Au cours de la période de cinq ans terminée en mars 2021, la croissance de l’actif et des dépôts d’Axis Bank ont affiché des TCAC respectifs de 13 % et 14 %. Le système bancaire indien jouit de solides perspectives de croissance en raison de sa faible pénétration, mais Axis Bank devrait croître encore plus rapidement puisqu’elle profite de la tendance sous-jacente au déplacement des parts de marché. Elle affiche un ratio C/B de 13,5 et un ratio cours/valeur comptable de 2. Nous prévoyons un TCAC de 13 % de son chiffre d’affaires au cours des trois prochaines années et une croissance encore plus forte de son bénéfice net grâce à la normalisation du contexte de crédit.

Conclusion

Forte des mesures efficaces adoptées pour contenir la COVID-19, vacciner la population et relancer l’économie, l’Inde devrait à notre avis redevenir un leader de la croissance mondiale en 2022. Vu son potentiel convaincant selon une approche descendante et ascendante, nous croyons que ce marché émergent est appelé à se distinguer au cours des prochaines années.

 

Source : Shutterstock.com. Images utilisées sous licence.

 

[1] eMarketer Insider Intelligence, chiffres de 2020

Legal notes

The information about the companies mentioned herein is based on our Letko Brosseau Emerging Markets Equity Fund as of March 31, 2022, and do not represent all the securities bought and sold in the portfolios during the quarter. A list of all purchases and sales made during the past year can be provided on request.

The information and opinions expressed herein are provided for informational purposes only, are subject to change and are not intended to provide, and should not be relied upon for, accounting, legal or tax advice or investment recommendations. Any companies mentioned herein are for illustrative purposes only and are not considered to be a recommendation to buy or sell. It should not be assumed that an investment in these companies was or would be profitable. Unless otherwise indicated, information included herein is presented as of the dates indicated. While the information presented herein is believed to be accurate at the time it is prepared, Letko, Brosseau & Associates Inc. cannot give any assurance that it is accurate, complete and current at all times.

Where the information contained in this presentation has been obtained or derived from third-party sources, the information is from sources believed to be reliable, but the firm has not independently verified such information. No representation or warranty is provided in relation to the accuracy, correctness, completeness or reliability of such information. Any opinions or estimates contained herein constitute our judgment as of this date and are subject to change without notice.

Past performance is not a guarantee of future returns. All investments pose the risk of loss and there is no guarantee that any of the benefits expressed herein will be achieved or realized.

The information provided herein does not constitute investment advice and it should not be relied on as such. It should not be considered a solicitation to buy or an offer to sell a security. It does not take into account any investor’s particular investment objectives, strategies, tax status or investment horizon. There is no representation or warranty as to the current accuracy of, nor liability for, decisions based on such information.

This presentation may contain certain forward-looking statements which reflect our current expectations or forecasts of future events concerning the economy, market changes and trends. Forward-looking statements are inherently subject to, among other things, risks, uncertainties and assumptions regarding currencies, economic growth, current and expected conditions, and other factors that are believed to be appropriate in the circumstances which could cause actual events, results, performance or prospects to differ materially from those expressed in, or implied by, these forward-looking statements. Readers are cautioned not to place undue reliance on these forward-looking statements.

Votre portefeuille vous préoccupe?

Abonnez-vous au bulletin et aux autres publications de Letko Brosseau :